201911.28

Par ici le Brexit, ou par là ?

Le « Brexit party » (« The Brexit Party »), le parti eurosceptique mené par Nigel Farage, a été fondé le 23 novembre 2018 et est devenu actif en janvier 2019 (sources : Wikipedia.org et companieshouse.gov.uk). Le nom de domaine thebrexitparty.org, associé au site internet principal dudit parti, a été réservé le 20 janvier 2019.

Le 26 octobre 2018, le nom de domaine thebrexitparty.com était réservé par une personne dont les coordonnées sont masquées sur les bases WHOIS (l’annuaire des noms de domaine).

Si le parti mentionné plus haut n’a été formellement fondé que le 23 novembre 2018, certains articles de la presse britannique mentionnaient, fin septembre 2018, les menaces émanant d’un donateur du parti conservateur prêt à soutenir un parti du Brexit (The Telegraph, 22 Sept. 2018The Independent, 23 Sept. 2018) . S’il semble délicat de determiner ce qui a inspiré le titulaire actuel du nom de domaine thebrexitparty.com, il est possible que ces articles, et plus généralement l’actualité, aient eu un rôle.

Des vérifications sur l’historique du WHOIS du nom de domaine thebrexitparty.com révèle que ce dernier était auparavant réservé, a priori, par le parti UK Independent Party (UKIP), parti que Nigel Farage a dirigé jusqu’en juillet 2016 (le nom de domaine a été réservé en août de la même année) :

Le nom de domaine aurait été abandonné, ce qui aurait permis à son titulaire actuel de le réserver… Pour le rediriger vers un site vraisemblablement géré par des activistes anti-Brexit se présentant sous le sobriquet désormais bien connu « Led by donkeys ».

D’après nos vérifications sur le site archive.org, en avril 2019, le site internet arborait une version détournée du logo du Brexit Party, accompagnée de contenu critique envers l’homme politique concerné et son parti :

Le site internet propose désormais de rétrocéder le nom de domaine pour plus d’un million de livres sterling, qui seraient destinés à une organisation de soutien aux migrants :

Le site contient également des critiques adressées à d’autres personnalités politiques perçues comme représentant des courants idéologiques similaires.

Le Brexit Party a bien entendu réagi en demandant notamment la rétrocession du nom de domaine. Sans développer sur les fondements de cette demande, l’antériorité de la réservation du nom de domaine vis-à-vis du dépôt ou de l’utilisation d’une marque constitue un sérieux obstacle dans le cadre d’une procédure UDRP. Le fait que thebrexitparty.com ait été réservé avant la fondation du parti et le dépôt, ainsi que l’utilisation des marques y associées est gênant pour le Brexit Party et ses représentants, dans le contexte de démarches pour la récupération du nom de domaine.

UKIP et le Brexit Party sont deux partis distincts et nous ne sommes pas dans un contexte où le Brexit Party aurait abandonné un nom de domaine avant de se retrouver victime d’un acte de cybersquatting. UKIP a procédé à la réservation du nom de domaine thebrexitparty.com après la démission de Nigel Farage. La situation décrite ci-dessus constitue néanmoins une bonne occasion de rappeler quelques règles de précautions, qui s’appliquent autant aux partis politiques qu’aux titulaires de marques dans leur ensemble :

  • L’anticipation est de mise dans la gestion d’un portefeuille de noms de domaine. La sécurisation des noms de domaine jugés stratégiques vis-à-vis d’un projet en gestation doit être effectuée le plus en amont possible, avant toute communication ou publication de dépôt de marque. A défaut, les risques relatifs aux noms de domaine réservés par des tiers doivent être évalués et anticipés.
  • Il est essentiel qu’un portefeuille de noms de domaine soit géré de manière centralisée, en particulier sur le plan de la maintenance du portefeuille (réservations, renouvellements) de manière à éviter que des noms de domaine stratégiques se retrouvent « oubliés ». Ce point devient d’autant plus important lorsqu’une société ou une marque est cédée.

Si ces deux points valent pour l’ensemble des situations, ils sont d’autant plus importants en cas de marque ou de nom à forte exposition médiatique.


Les équipes d’IP Twins vous accompagnent dans la gestion de votre portefeuille de noms de domaine et vous proposent également des services de recherche préalable de vos marques présentes ou futures, parmi les noms de domaine réservés par des tiers.

À propos d'IP Twins

IP Twins est un bureau d’enregistrement de noms de domaine accrédité par l’ICANN avec 15 ans d’expérience dans la stratégie et la gestion des noms de domaine.

Nous délivrons des certificats de sécurité parfaitement adaptés à vos besoins pour garantir la sécurité des visiteurs de votre site Internet.

IP Twins offre aussi des services de surveillance et de lutte contre la contrefaçon et le cybersquatting. Nous représentons les titulaires de marques dans les procédures UDRP. Notre logiciel de surveillance Detective identifie les contrefaçons en ligne. Nous collectons les preuves et pouvons procéder à la suppression des listes sur des centaines de plateformes de marché, de réseaux sociaux et sur le web en général.

Nous disposons également d’une équipe d’investigation présente en Chine.

N’hésitez pas à nous contacter.