201906.05

Que révèle l’étude IFOP pour l’UNIFAB sur la contrefaçon en ligne ?

L’Union des Fabricants a commandé à l’Ifop une étude sociologique sur la contrefaçon intitulée “Les français et les dangers de la contrefaçon” (Étude IPSOS pour l’UNIFAB, “Les Français et les dangers de la contrefaçon”, N°115226, 2019, ci-après “Étude IPSOS pour l’UNIFAB 2019”), Les résultats obtenus portent notamment sur :

  • les secteurs concernés
  • les expériences en matière de contrefaçon
  • les canaux d’achat
  • la perception de la contrefaçon
  • la perception des risques pour l’acheteur

L’étude a repose, d’une part, sur deux échantillons représentatifs de la population française : d’une part, un échantillon de personnes agées de 15 et plus et, d’autre part, un échantillon de personnes agées de 15 à 18 ans. Les interviews ont eu lieu par questionnaire en ligne du 11 au 17 Avril 2018 (Étude IPSOS pour l’UNIFAB 2019, p. 4).

Les résultats relatifs aux canaux de distribution des marchandises de contrefaçon présentent l’intérêt de montrer qu’une large majorité des personnes interrogées (78%) perçoit Internet comme l’un des “lieux (ou occasions) de vente où l’on trouve le plus de contrefaçons“, ce qui inclut les plateformes d’annonces en ligne (dont eBay, Amazon et Leboncoin) et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, instagram, Snapchat) (Étude IPSOS pour l’UNIFAB 2019, p. 20).

En outre, l’étude révèle une différence notable bien que non surprenante dans les habitudes de consommation d’une génération à l’autre. En effet, c’est plus souvent sur Internet que les adolescents se procurent des contrefaçons. À la question “Dans quels lieux ou par quels canaux avez-vous déjà acheté (ou vous êtes-vous procuré) une contrefaçon ?”, 28% ont désigné les plateformes d’annocnes en ligne (16% du grand public) et 12% ont indiqué les réseaux sociaux (4% du grand public). L’une des interprétations possibles de ces résultats consiste à en déduire que les producteurs de biens destinés à un jeune public sont les plus exposés à la contrefaçon en ligne.

L’étude nous apprend également que les sites Internet sur lesquels les personnes interrogées ont déjà acheté des contrefaçons sont le plus souvent Aliexpress, Amazon, eBay (qui est beaucoup moins populaire auprès des plus jeunes), Leboncoin, CDiscount, Facebook et Instagram. Tout aussi pertinent, l’UNIFAB tenait à savoir quels mots-clés les acheteurs de contrefaçon avaient utilisés lors de leur démarche d’achat. Le champ lexical de la contrefaçon est omniprésent :


Étude IPSOS pour l'UNIFAB 2019, champ lexical de la contrefaçon, p. 24

Étude IPSOS pour l’UNIFAB 2019, champ lexical de la contrefaçon, p. 24


La recherche de mots et expressions tels que “pas cher”, “imitation”, “réplique”, “contrefaçon” et “copie” confirme l’existence d’une demande de produits de contrefaçon. 

À propos d'IP Twins

IP Twins est un bureau d’enregistrement de noms de domaine accrédité par l’ICANN avec 15 ans d’expérience dans la stratégie et la gestion des noms de domaine.

Nous délivrons des certificats de sécurité parfaitement adaptés à vos besoins pour garantir la sécurité des visiteurs de votre site Internet.

IP Twins offre aussi des services de surveillance et de lutte contre la contrefaçon et le cybersquatting. Nous représentons les titulaires de marques dans les procédures UDRP. Notre logiciel de surveillance Detective identifie les contrefaçons en ligne. Nous collectons les preuves et pouvons procéder à la suppression des listes sur des centaines de plateformes de marché, de réseaux sociaux et sur le web en général.

Nous disposons également d’une équipe d’investigation présente en Chine.

N’hésitez pas à nous contacter.