201809.04

À vos marques, le .SPORT est là !

.SPORT s’adresse aux fédérations, aux organisations sportives, aux clubs, aux équipes, à leurs athlètes, leurs sponsors, mais aussi aux fabricants et aux médias.  Le sport a ses règles, le .SPORT aussi (Politique d’enregistrement du . SPORT). Des règles d’éligibilité s’appliquent. Le choix des noms de domaine n’est pas libre et, pour l’instant, le moment de l’enregistrement non plus.

Première règle : l’éligibilité

Le sport est pour tous, pas le .SPORT. La première règle est celle de l’appartenance à la communauté sportive (article 5 de la politique d’enregistrement du .SPORT). Tout candidat, personne physique ou morale, doit avoir un lien avec la communauté .SPORT au moment de l’enregistrement et ultérieurement. Dans un premier temps, il s’agira des athlètes, des clubs, des entraîneurs, du personnel de soutien, des événements, des sponsors ou encore des médias. Aux fins d’éligibilité, les candidats au .SPORT sont tenus de déclarer l’utilisation prévue du nom de domaine. La règle d’appartenance à la communauté est exclusive. À cet égard, l’article 5 précise qu’une fausse déclaration sera présumée de mauvaise foi, ce qui servirait de base à la suspension du nom de domaine. Enfin, l’article 12.b indique que le nom de domaine doit être utilisé de manière propice au bien-être de la communauté sportive. Son utilisation doit respecter l’intégrité et les valeurs du sport (article 12.c).

Deuxième règle : le choix du nom de domaine

Qui peut enregistrer quoi ? L’arborescence institutionnelle du sport est d’une grande complexité. Afin d’éviter les erreurs et les conflits, l’article 6 précise : « le nom sélectionné par le titulaire doit être associé au nom ou aux activités du titulaire ». Et le registre en tire les conséquences suivantes : les noms contrevenant à cette règle pourront être suspendus ou annulés. Quelques exemples :
  • un club ne peut pas enregistrer un nom de domaine qui correspondrait au nom de l’un de ses membres et vice versa.
  • les noms et acronymes des fédérations sportives internationales (par exemples, fifa.sport ou fff.sport) ne seront délégués qu’à la fédération internationale intéressée (article 6). Il en ira de même pour les noms des disciplines  (tennis.sport ou decathlon.sport), lesquels seront enregistrés dans autant de langues que nécessaire et dans la mesure du possible (eu égard aux dispositions techniques relatives aux caractères non-ascii).
  • les noms géographiques (paris.sport ou tokyo.sport) sont réservés aux autorités publiques (municipalités, organes provinciaux et gouvernementaux). Ces dernières peuvent déléguer l’enregistrement des noms de domaine à des agences spécialisées ou à des partenariats public-privé.
    • outre leur nom d’état civil (zinedinezidane.sport, christianoronaldo.sport, usainbolt.sport), les athlètes ont également la possibilité de choisir d’enregistrer un nom de domaine reflétant un nom d’usage courant ou, autrement dit, leur surnom (zizou.sport, cr7.sport, lightningbolt.sport). Les agents d’athlètes et les avocats agissant comme tels sont autorisés à procéder à la demande d’enregistrement, dès lors qu’ils sont dûment désignés.
Quant aux noms génériques autres que ceux des noms de disciplines sportives, ils ne seront alloués qu’après la sunrise period, en 2019.

La sunrise period

La période d’enregistrements prioritaires (sunrise period) dédiée aux ambassadeurs et aux pionniers, qui a débuté le 11 juin 2018, se poursuivra jusqu’au 6 novembre 2018. Sont considérés comme « ambassadeurs », en particulier, les propriétaires de marques souhaitant être fortement associés à l’écosystème .SPORT ; sont notamment considérés comme « pionniers » les instances dirigeantes du sport, les clubs, les athlètes, les villes, les radiodiffuseurs ayant un rôle dans l’organisation, la pratique ou la promotion du sport. Ambassadeurs et pionniers sont des icônes : à l’issue de la sunrise period, seuls 100 noms de domaine auront été seront sélectionnés. Ainsi l’Association mondiale des fédérations internationales de sport (Global Association of international Sports Federation, « GAISF), registre du .SPORT, dispose dors et déjà d’un nouveau nom de domaine institutionnel, gaisf.sport.
Du 4 septembre 2018 (17h00 UTC) au 6 novembre 2018 (17h00 UTC), sont notamment éligibles, pour des noms de domaine .SPORT en relation avec des disciplines sportives reconnues par la GAISF, les fédérations, leurs organes directeurs, les clubs, les équipes, les athlètes, les sponsors, les fabricants d’articles de sport ou d’installations sportives, les organisateurs d’évènements sportifs ou encore les médias. Parmi les fédérations internationales membres de la GAISF se trouvent des représentantes des disciplines olympiques et non olympiques.

À propos d’IP Twins

IP Twins est un bureau d’enregistrement accrédité par l’ICANN. Nous bénéficions d’une expérience de 15 ans dans la stratégie et la gestion de noms de domaine depuis 15 ans. Faisons équipe !